Riensavoir

Accueil du site | Plan du site | En résumé | Espace privé

Brèves

La véritable origine des céréales du matin.

La Lozère est un terroir gourmand, la liste des mets que l’on peut y déguster est fort longue. Il y a néanmoins un produit oublié dont il est légitime de rappeler l’existence.

Pendant les noires années de l’occupation, même à la campagne on manquait de tout. Notamment de bon pain pour faire les tartines à tremper dans le café matinal. En 1940, les ersatz de farine et autres poudres de Berlin pain-pain ne convenaient à personne. Jusqu’au jour où un agriculteur non menuisier mais néanmoins établi dans la région de Vitrolles (commune de Rieutord-de-Randon), Mr Hauret Eric, eut l’idée de râper les cornes de ses vaches et de faire ensuite longuement bouillir les copeaux obtenus afin de les ramollir.

Il les laissa ensuite sécher, avant de les refaire gonfler ras-le-bol de lait matinal. De la pénurie de pain étaient nées les cornes flasques. Eric Hauret remplaçait ainsi la mie du petit déjeuner.

Lozérix - Croquant de Mende craquant les amandes.