Formidable match cet après-midi pour l’équipe Montpelliéraine qui a réalisé un score sans précédent : 32 à 19

L’EarBall est un sport qui tient ses promesses. Le premier match de ce nouveau sport avait lieu ce dimanche, opposant Montpellier à la très célèbre équipe d’Izgouchie Orientale. Les spectateurs n’ont pas été déçus, le score inattendu de 32 à 19 a aussitôt propulsé Montpellier sur la première marche du podium (qui en compte 32, rappelons-le).

Une atmosphère morose

C’est à 16 heures qu’a débuté la rencontre dans une atmosphère plutôt morose. En effet, lors du premier match d’un sport encore inconnu des spectateurs, rien ne permet de présager du résultat. Les scores à l’issue de la rencontre seraient-ils de 100 points à 80, de 1 but à 2 ou même de 1325 pénalités à 1122 ? Outre cette inconnue, l’incertitude était portée à son comble puisque les équipes ne s’étaient jamais rencontrées. On pourrait même dire qu’elles disputaient chacune leur premier match puisque ce sport n’existait même pas la semaine dernière.

Trente secondes d’hésitation

Reste que, passées les trentes premières secondes d’hésitation, l’enthousiasme des spectateurs n’a jamais faibli. On peut comprendre cela car les adversaires se sont battus avec panache, défendant leur titre avec un acharnement remarquable. Pas un instant la dynamique des joueurs n’a fait défaut, même lorsque l’arbitre, un tant soit peu contesté, il est vrai, a sifflé une faute dans des conditions plutôt singulières.

Un résultat qui a dépassé les espérances

Le résultat a cependant dépassé toutes les espérances, avec ce magnifique 32 à 19, une performance jamais vue de mémoire d’Earballeur. Ce score, le premier d’un longue lignée dans les futurs matchs à venir, restera sans précédent.

Avec cette performance Montpellier accède donc à la première place de la Coupe des Coupes des Clubs Champions de Première Division A du Stade de France en Pré-Open de Mundial Intercontinents dès sa première prestation, ce qui était totalement inespéré. C’est le plus beau score de toute l’histoire de l’EarBall, réalisé par Montpellier dès son premier match.

Un sans faute

C’est là un sans faute de la part des 844 joueurs, malgré leur handicap de départ (Rappelons que l’Earball se joue d’ordinaire à 845 joueurs contre 2, mais que le français Michaïlovitch Ervochinsky demi trois quart gauche au centre droit de mêlée remplaçant avait déclaré forfait la veille à cause d’une panne de sa Maserati de fonction.)