A en croire les journalistes, les français sont fâchés avec le temps. Météo France a beau leur annoncer des inondations plusieurs jours à l’avance, ils se laissent toujours surprendre les pieds dans l’eau et la main dans le bac. Mais il est vrai qu’ils se demandent ce qu’ils pourraient faire d’autre puisqu’à Météo France personne ne leur demande jamais leur avis !

Une récente enquête est allée étudier en profondeur les désirs des français : qu’attendent-ils de leur ciel quotidien ?

Commanditée par Météo France, l’enquête intitulée "Le mal-être météorologique des français" vient d’être publiée conjointement cette semaine dans les hebdomadaires La Virgule et Le Tortillard. Résultat d’une large analyse après le sondage du 30 février dernier, cette étude révèle un profond malaise : entre les français et leur météo il y a divorce pour faute. Mais qui gardera les enfants ?

Les français ont mal à leur météo

Avec la succession d’alertes récentes, que constate-t-on ? Tout simplement que la météo est la mal aimée des français. Quoi d’étonnant lorsqu’on parcourt l’enquête de l’Institut de sondage ISGOURENT [1], où l’on découvre sans surprise qu’une immense majorité de nos concitoyens préfère le soleil, une température modérée et le moins de pluies possible. La neige en montagne est appréciée pendant l’hiver - quoiqu’en général les skieurs préfèreraient qu’elle tombe entre 17 h et 9h du matin, lorsque les pistes sont fermées - et la chaleur et le soleil sont les bienvenues en été sur les côtes.

Malheureusement, Météo France ne se borne à communiquer que sur des alertes, dont pourtant personne ne veut plus entendre parler. "Ras le bol des inondations" pouvait-on lire sur de nombreuses banderolles du cortège (Beaucoup de personnes selon les organisateurs, Pas tant que ça selon la police) qui a défilé dans la rue du Cherche Midi à l’appel de la CGT (Confédération Générale du Temps).

Une lecture attentive des résultats de l’enquête en étonnera plus d’un. D’une manière générale les français n’aiment pas le mauvais temps, hormis les paysans qui souhaitent une pluie régulière mais pas trop abondante, et qui ont absolument horreur des gelées de printemps. De même les inondations et les tempêtes qu’affectionne Météo France sont totalement à proscrire, et la dernière canicule n’a rencontré que des opposants en dehors de quelques directeurs d’entreprises de pompes funèbres.

Le sondage

Selon le principe de l’échantillon représentatif, l’enquêteur a présenté un choix de questions à un échantillon réduit au minimum pour que le sondage soit plus rapide [2]. Puis, après être allé boire son ballon de rouge, il s’est mis au travail. Ses conclusions sont sans appel : il faut changer de temps.

Question Oui Non Parfois Ne sait pas
Aimez vous la pluie ? 10 % 80 % 50% 32 %
Que pensez-vous des inondations ? 1 % 95 % 4 % -
Pourquoi Météo France ne fait rien ? 100 %
A quoi servent les impôts ? 100 %
Mr Alain Juppé, que savez-vous ? 100 % 100 %
Y aura-t-il de la neige à Noël ? 1 % 1 % A pâques ?

[1] Institut de Sondage Global pour l’Observation Universelle des Résultats d’Etudes et de Nouvelles Traçabilités

[2] La concierge du bas de l’immeuble, le marchand des 4 saisons, un SDF rencontré dans la rue et la secrétaire de mairie