Le ministre de l’Education Nationale l’a dit hier : la loi contre les signes ostensibles ne vise pas une religion en particulier mais protège la laïcité. Tout signe à caractère religieux pourra être considéré comme inadmissible dès lors qu’il sera revendiqué comme la manifestation d’une croyance. Et d’ailleurs un questionnaire sera rempli chaque matin devant tous les établissements par les élèves :
- 1- Portez-vous un signe ostensible lié à une croyance religieuse ?
- 2- Si c’est oui, vous ne pouvez pas rentrer dans cette école, à moins que vous n’acceptiez de le retirer pendant votre séjour dans cet établissement.

Ainsi, les Jainistes ne pourront désormais plus arriver nus à l’école, comme le montre ce document. Car un élève Jainiste répondra à la question 1 par "Oui, je suis nu car je suis de religion Jainiste, je suis Digambara, ce qui veut dire vêtu de ciel". Il sera donc obligé de se vêtir immédiatement, a précisé Luc Ferry.

Il faut dire que la météo en France ne permet pas aux Jainistes de sortir souvent, et ils ne s’aventurent donc à l’extérieur qu’aux mois de juillet-août, période où l’école est fermée. D’où l’absence totale de problèmes constatés avec les élèves Jainistes ces dernières années.

JPEG - 18.9 ko
Aller tout nu à l’école, impossible désormais !
Se dirigeant vers son établissement scolaire, cet élève de confession Jainiste porte sa nudité de manière ostensible et devra se rhabiller pour assister aux cours. A ne pas confondre avec, au second plan, des élèves Modistes, qui eux, ont dû au contraire ôter leurs vêtements pour pouvoir franchir les grilles de l’établissement.

Autre exemple : les Sikhs. Une religion tolérante, égalitaire et empreinte de l’amour du prochain, mais qui oblige les hommes à respecter les 5 K : Kesh (les poils : interdiction de se raser ou de s’épiler), Kangha (un peigne de bois pour mettre tout cela en ordre), Kachcha (un pantalon), Kara (un bracelet) et Kirpan (une épée). Les sikhs portent souvent un magnifique turban mais leur religion ne leur impose pas. Pour éviter les signes ostensibles l’élève Sikh sera donc obligé de masquer ses poils, par exemple de voiler sa barbe avec un linge (contrairement au voile islamiste dont le port indique une croyance religieuse, le port du voile Sikhiste montrera une volonté de non-ostensibilité). L’élève devra également laisser son peigne, son pantalon, son bracelet et son poignard à la conciergerie. Il ne pourra garder son turban que s’il explique que c’est parce qu’il fait froid.

JPEG - 88.6 ko
Un Sikh porte le plus souvent un magnifique turban. Signe ostensible ou froid au crâne ?

Un autre problème qui n’a pas encore été évoqué par le ministre, c’est celui des "Modistes", personnes habillées de manière trop raffinée, portant de manière ostensible des vêtements et accessoires de grande marque et qui répondront sans doute à la question 1 : "Ma religion, moi, c’est la Mode. Je ne porte que des vêtements et des sous-vêtements de haute couture". Ces élèves, contrairement à leurs camarades Jainistes seront obligés de se dévêtir totalement en rentrant dans leur établissement.

Les Etats-Unis, (pays d’une liberté telle que chacun peut y porter une arme à feu et que son Président peut déclencher une guerre sous un faux prétexte malgré l’avis contraire des Nations Unies) se sont bien naturellement étonnés de cette loi. "Chez nous" a déclaré le libertaire Paul Wolfowitz "la religion est libre (mais il vaut mieux être chrétien pour faire des affaires). Cependant cette loi nous semble intéressante, car la première religion des américains c’est l’argent et ils le portent toujours de manière ostensible. Avec une loi semblable à celle des français on pourrait donc fermer toutes les écoles publiques et on reporterait le budget de l’Education sur celui de la Défense. Evidemment, ça ne nous permettrait pas d’attaquer l’Iran, la Lybie ou la Corée. Mais ça suffirait largement pour le Liechtenstein, Andorre ou Monaco…".