Avant que le réchauffement climatique ne fasse déferler dans le bas languedoc des girafes, éléphants, singes et autres buffles, il convient de prendre ses précautions. Plusieurs de nos concitoyens prennent déjà des mesures concrètes pour faire face à de douloureuses éventualités, et à Grabels on en voit déjà les prémisses.

Halte à l’invasion sauvage des futurs herbivores en 2520 !

D’après les prévisions de Météo France et Elisabeth Tessier réunis, c’est en 2520 que la température aura grimpé de presque 5 degrés en Languedoc-Roussillon. Météo France se base sur l’évolution des températures due à l’activité industrielle et l’effet de serre y afférent, par diffusion de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Elisabeth Tessier table sur la conjonction d’Uranus, Pluton, et du tirage prévisionnel de son dernier livre : "Climat et Astrologie : mauvaises nouvelles des étoiles".

De sages précautions

Mon voisin a donc changé son véhicule en prévision de la densification animalière de la circulation routière qui, il le pense, risque de lui faire rencontrer quelque buffle sur la route qu’il prend chaque matin pour aller travailler.

"Pour peu que Météo France se trompe, ou que Tessier vende un peu trop de prévisions, et ça ira plus vite que prévu. On ne sait jamais, moi j’ai pris mes précautions…"

JPEG - 35.5 ko
Avec ça, en 2520, les buffles n’aurochs à bien se tenir !
La Trabant Porte-buffles, avec sa remorque qui va permettre de récupérer les carcasses en cas de choc.

C’est ainsi qu’Emile Glaboriaux, mon voisin et ami m’a présenté sa dernière acquisition. "C’est mon vendeur de chez Trabant qui me l’a conseillée. Le pare-buffle est calculé d’après la hauteur au garrot de l’animal, tu ne risques rien !"

Reste à savoir ce que fera Emile lorsque les lions de l’Atlas, attirés par de la chair fraîche, franchiront le détroit de Gibraltar sur des embarcations de fortune pour venir se régaler de buffle européen. M’est avis qu’ils se posteront aux virages dangereux pour attendre que des alcooliques bousculent des bovidés sur la chaussée. Il ne leur restera plus qu’à ramasser la chair fraîche, sans avoir besoin de se fatiguer. Et alors, gare à l’embonpoint !

Pour tout savoir sur les Trabant Porte Buffles, voir l’article en ligne A l’arrière des berlines…