H1N1 c’est certainement le nom de code du diable puisque maintenant on a supprimé l’eau bénite dans les églises d’Angleterre et qu’on y interdit de tremper l’hostie dans le vin de messe.

Côté Allah ça ne va pas fort non plus puisqu’on envisage cette année de supprimer le pèlerinage à la Mecque…

Jehovah je n’ai pas eu de nouvelles mais dans les synagogues le virus est sans doute aussi soigneusement pourchassé.

Nos trois Dieux nous auraient-ils pris en grippe ?

Mais que fichent donc nos Dieux ?

Traditionnellement, les Dieux nous envoient leurs miasmes pour nous punir de nos péchés comme lors de la grande peste noire du moyen âge. Depuis quelques années ils nous font monter la température des media avec le CO2 car nous avons trop consommé. Mais en dehors de cela les 3 Dieux nous protègent, surtout dans les lieux de culte ? Chez les chrétiens ceux qui vont vaillamment à la messe tous les dimanches, font leurs pâques, mangent du poisson le vendredi et arrivent vierges à un mariage qu’ils ne rompent jamais sauf avec l’autorisation expresse du Pape sont de bons chrétiens, ils font cela pour plaire à l’un des Dieux. Normalement ils n’auront pas la grippe, que diable ! Ils peuvent donc communier en toute quiétude, le virus ne passera pas par eux…

Certes. Mais si un évèque qui dispose d’une ligne directe avec l’un des Très Hauts soupçonne des virus de se cacher dans l’eau bénite, c’est le monde à l’envers ! Est-ce bien le diable qui malignement saupoudre du H1N1 dans l’eau de la sacristie, ou est-ce Dieu lui-même qui a choisi ce stratagème pour éliminer les faux frères du Christ ? Dans ce cas les bons chrétiens ne craignent rien, seuls les mauvais vont se mettre à tousser (j’ai toujours trouvé bizarre ces gens qui toussent pendant le prêche du curé ;-).

Dieu toux puissant protège ceux qui prient. La preuve c’est qu’après le crash de l’Airbus au large du Brésil les passagers interviewés à Roissy et qui devaient prendre le même vol faisaient le signe de croix avant d’embarquer, et aucun n’a explosé en vol.

Et enfin il y a toujours une solution pour se prémunir : disons que vous êtes bon chrétien et que vous trempez les doigts dans l’eau bénite, mais celle-ci a été contaminée par le diable (ou Dieu qui souhaite tester votre foie). Vous commencez à avoir de la fièvre et le médecin diagnostique une grippe.

Allez à Lourdes. Je ne crois pas qu’il y ait eu un seul cas de grippe dans cette ville (ou s’il y en a eu, c’est certainement l’œuvre du diable).