Un attentat a détruit le menhir de Locmariaquer, connu sous le nom de « grand » menhir d’Er Groah.

L’acte, qui laisse couché sur la lande quatre morceaux épars du monolithe, a été commis par le FLL (Front de Libération de la Lozère) si l’on en croit un communiqué. La brigade de gendarmerie de Locmariaquer, renforcée par les sections de police judiciaire de Lorient et Vannes, par la cellule antiterroriste de Paris et par la police scientifique de Lyon, ont entamé une enquête qui s’annonce difficile.

Aucun indice, c’est l’indice de professionnels

Les artificiers, en grands professionnels, n’ont laissé aucun indice sur les lieux. Le texte par lequel le FLL (Front Lozérien de Libération) revendique l’attentat a été adressé aux journaux le Midi-Libre et la Lozère-Nouvelle et aux médias radiophoniques.

Le FLL (Front Libératoire Lozérien) justifie son action de destruction du mégalithe breton pour : « ... mettre fin à l’usurpation de titre de plus haut menhir de France, fallacieusement attribué au menhir de Locmariaquer, en totale méconnaissance des mensurations du menhir du Chapel (commune de Laubert - Lozère) qui mesure 29,83m (dont 1,83m hors sol) pour un poids estimé à 400 tonnes. Sourdes à nos multiples demandes formulées par courrier simple puis par courrier recommandé avec AR, les autorités élues et administratives municipales, cantonales, départementales et régionales bretonnes, en laissant se perpétrer de manière continue cet attentat de fait qui portait gravement atteinte à la réputation des mégalithes lozériens en général et au menhir du Chapel en particulier, il convenait de mettre fin, par tous moyens, à cette situation injuste et connurbatoire à la vérité archéologique et historique de notre patrimoine sacré ».

De facétieux lozériens

Facétieux, le commando du FLL (Front de Libération Lozérienne) c’est adjoint les talents de parolier de Charles Trenet, pour signer son message d’un air explosif de circonstance :

Boum,
 Quand Locmariaquer fait Boum,
 Son menhir lui aussi dit Boum
 Et c’est la Lozère qui s’éveille.

La pendule a fait tic tac tic tac
 Les pains de plastic ont fait pic pic pic pic
 Glou glou glou font tous les bretons
 Et les cloches en Lozère font ding din don.

Boum
 Quand Locmariaquer fait Boum,
 Son menhir lui aussi dit Boum
 Et c’est le notre qui s’élève.

Boum
 Le monde entier fait Boum
 Tout l’univers fait Boum
 Quand le FLL fait Boum Boum Boum.

Un article signé Lozér "hic"