Serait-ce un point de moins pour le dieu des chrétiens ? A la lumière d’un étude très sérieuse de l’OMS Dieu le Père s’occuperait moins bien de ses fidèles que ses deux alter ego Allah et Jehovah, Présidents Directeurs Généraux respectifs des paradis musulmans et juifs.

La circoncision à l’honneur contre le virus du SIDA

L’OMS est formel, plusieurs études donnent à penser que le taux d’infection est moindre parmi les hommes circoncis. C’est particulièrement net dans certains pays d’Afrique où des groupes sont systématiquement circoncis - en raison, par exemple, de leur appartenance à la religion musulmane - tandis que d’autres ne le sont pas.

L’an dernier, le Dr Bertrand Auvert, de l’Inserm, et des collègues de l’OMS ont conclu que les hommes circoncis, en Afrique du Sud, avaient 65% moins de chances d’être infectés par le virus.

Le Pape va-t-il lancer une bulle préputiale ?

A Rome, le Vatican devrait rendre publique une prochaine bulle papale concernant le baptème des chrétiens. Après la circoncision, l’OMS étudie en effet la contamination par l’eau du bain lors du baptème concernant en particulier les maladies nosocomiales, et Benoît XVI redoute que les conclusions qui seront publiées n’incitent les catholiques à se convertir à l’islam ou au judaïsme.

Dans leur rapport, publié dans la revue Public Library of Science Medecine les chercheurs ajoutent : “Cette analyse montre que circoncire les hommes pourrait éviter près de six millions de nouvelles infections et sauver trois millions de vies en Afrique sub-saharienne au cours des 20 prochaines années.” Selon eux, la circoncision systématique permettrait de réduire d’environ 37% le taux d’infection.

Branle-bas (sic) de combat place St Pierre

Dans les milieux bien informés on assure que le pape aurait contacté en secret un rabbin. Serait-ce pour savoir si à son âge on pourrait le circoncire ? On imagine mal le pape se convertir au judaïsme... Exhiberait-il alors les preuves de sa future opération en public ? L’apparition sur le web du prépuce du Pape paraît peu envisageable et on se perd en conjectures sur cette rencontre secrète. Il paraît peu probable en effet que la religion juive renonce tout-à-coup à la circoncision, au regard par exemple de l’imposition des rabbins dont nous avions déjà parlé...

Alors, que nous réserve Benoît XVI ?

Une circoncision catholique ?

Cette solution inattendue aurait l’avantage d’apporter aux curés un surcroît de revenus prépuciatoire, certes, mais leur formation nécessaire préalable à la dé-prépucisiation de leurs ouailles "coûterait bonbon" comme le confiait un peu hâtivement un évèque. Voire ! Les rabbins pourraient sans doute s’en charger, et en contrepartie apprendraient à leur tour comment transformer l’eau en vin ou faire des pêches miraculeuses, tours de mains qui sont paraît-il soigneusement archivés dans les caves Vaticanes.

Affaire à suivre, donc. Tous les yeux sont maintenant tournés vers Rome où, on le sait, il y a malheureusement souvent de la fumée sans feu.