Les horoscopes vont coûter plus cher, Pluton a perdu son titre officiel de planète et les astrologues vont devoir tout recalculer !

Mauvaise nouvelle des étoiles

C’est une tuile pour les astrologues, Pluton a disparu des horoscopes et autres thèmes chers à nos spécialistes de la divination.

Rassurez-vous, dans le ciel l’astre est toujours présent et il ne s’est pas désintégré. Mais devant le faisceau convergent de critères défavorables [1] les astronomes ont tranché pour le déclassement du corps céleste et lui ont fait perdre son statut. Pluton n’est plus une planète à part entière, et voilà que tous les calculs des horoscopes sont devenus obsolètes.

L’Union Française des Astrologues a aussitôt précisé que ses tarifs seront réévalués de 5% dès le 1er septembre, et demande à l’Union Astronomique Mondiale un décret de catastrophe naturelle.

L’Astrologie dans une mauvaise passe ?

On pourrait bien le croire après cette alarmante mise au point de l’Ordre des Astrologues qui régit toute la profession. Dans un communiqué solennel de l’Académie des Sciences occultes, l’organisme a prévenu officiellement le gouvernement de l’imminence d’un mouvement social de grande ampleur [2]. Le risque est grand en effet de voir tout un pan d’une profession éminement respectable (pour les statistiques de l’emploi) réduit au chômage. Car vraisemblablement seules les multinationales de l’Astrologie auront les moyens de recalculer rapidement toutes les prédictions à venir. Des milliers de malheureux artisans œuvrant bien souvent dans de sombres cabinets au fond de couloirs sans commodités devront passer de longues nuits à rayer de leurs éphémérides tous les aspects de Pluton désormais vidés de leur sens. Oh combien d’Oppositions, combien de Trigones, Carrés, Sesqui-carrés et autres Sextiles qui sont partis joyeux pour l’escarcelle et vont se retrouver dans de tristes poubelles ! Et que vont devenir ces augures perdus : la fin de la guerre en Irak, la crise Iranienne, la bande de Gaza et plus près de nous l’élection présidentielle française. La face du monde va en être changée !

Que vont devenir Chirac et Segolène Royal ?

Les Français sont tous dans l’angoisse : jusqu’à ce jour Ségolène montait dans les sondages, Jospin tirait son épingle du jeu, Sarkozy comptait les points et tout était parfaitement calé par Elisabeth Teissier dans les journaux qui nous racontent notre avenir. Les astrologues les plus talentueux avaient longuement planché, des mois durant, sur les thèmes célestes. Ils s’apprêtaient à nous révéler dès le lendemain du second tour le nom du nouveau Président de la République Française sans l’ombre d’un doute. A nous narrer par le menu les dates et amplitudes des prochains tsunamis, des prochaines éruptions, des prochaines émeutes, et même les aventures (in)hospitalières de Fidel Castro... Patatras ! Pluton n’agit plus sur nos destinées. Devant ce désarroi nous n’avons pas hésité à interroger les plus grands spécialistes de l’horoscope et la première à nous répondre a été Elisabeth Tessier. Comme on pouvait s’y attendre elle avait prédit depuis longtemps la chute de Pluton...

[1] Découvertes futures de nouveaux corps célestes similaires obligeant à accepter jusqu’à 200 planètes, masse trop faible, diamètre ridiculement petit, binôme avec Charon, son compagnon d’infortune...

[2] Vraisemblablement une manifestation place de l’Etoile sur le thème (astral) de "Pluton, trahison !"