Voilà, la France a gagné ! Hier soir en Allemagne l’équipe des bleus a gagné mais les bleus c’était l’Italie, l’équipe de France était en blanc et nous avons enfin le droit de ne plus entendre parler de foot pendant 4 ans. On a gagné, TF1 a gagné, les CRS du dimanche soir ont gagné le droit de rentrer chez eux, les canettes de bière le droit de rester dans les poubelles au lieu de servir de ballon compensatoire. Bref tout va bien ! Vive le foot !

A tous ceux qui ne regardent pas les matchs du Mondial : on a gagné !

La dernière mode aujourd’hui c’est de se passionner pour l’Équipe de France. De Bernard Henri-Lévy à Dominique de Villepin en passant par Marguerite Duras qui nous observe de très loin, nombreux sont les leaders d’opinion voulant montrer qu’ils sont encore dans le coup. Que tout jeunes ils tapaient la balle dans les cours de leurs immeubles de banlieue avec Zinedine parce que le foot c’est toute leur jeunesse. Et c’est les yeux embués qu’ils ont félicité les joueurs de l’équipe de France âpres à défendre les couleurs de notre pays avec tant d’abnégation (et d’émoluments).

Ils ont aussi, les larmes dans les yeux, félicité TF1 qui a su démocratiser le sport et le rendre accessible à tous en achetant l’exclusivité des droits de retransmission. TF1 agissait ainsi pour le bien public en s’attachant à rendre disponible le cerveau des téléspectateurs entre deux séquences de pub. Moi qui avais le cerveau totalement disponible - le ballon rond et les criailleries des supporters excités ça m’énerve au plus haut point donc je me sauve au moindre match - et qui n’avais donc pas besoin de regarder ce qu’il y a entre les pubs j’éteignais la télé pendant que les joueurs couraient après la baballe. Et comme je déteste le Coca Cola et tous ces produits qui clament tous qu’ils sont les meilleurs sans me demander mon avis j’éteignais aussi la télé pendant les pubs.

Résultat j’ai regardé Audrey Hepburn et passé une très bonne soirée pendant que pour une fois la foule dans mon village se taisait, médusée par je ne sais quelle catastrophe. Finalement le mieux est l’ennemi du bien : les Français auraient gagné, on aurait eu une émeute des banlieues uniquement pour faire la fête alors que là tout le monde s’est calmé.

Si, j’ai quand même regardé les dernières minutes : les tirs au but. Et là j’ai eu une idée : si à la prochaine compétition de foot on commençait par les penaltys on gagnerait du temps et de l’argent. Des équipes réduites de 5 joueurs plus un gardien, 5 tirs par équipe, et s’il y a égalité on tire à la courte paille.

Tiens, elle est pas bonne mon idée ?